WARM UP SESSION #2 / OLGA BOST+ THE GREAT DELUSION + THE NAVAJOS
22/01/2020

WARM UP SESSION #2 / OLGA BOST+ THE GREAT DELUSION + THE NAVAJOS

WARM UP SESSION #2 / OLGA BOST+ THE GREAT DELUSION + THE NAVAJOS

WARM UP SESSIONS, c’est le rendez-vous bimestriel proposé par le Jack jack autour des nouvelles pousses des musiques actuelles régionales ! En partenariat avec l’ENM de Villeurbanne et Le Labo Du Conservatoire.

 

Photo : WUGO lors des WARM UP SESSIONS #1 – Crédit photo : Aymeric Genin

 

► Olga Bost

Si tu veux trouver Olga, il faut bien chercher entre.
Entre les contes et les vibes,
Entre le français et l’anglais,
Entre ce qui se crie et ce qui se susurre.
Elle se tient debout sur une terre du milieu inexplorée et vierge que le souvenir d’une mélodie de Rn’B des années 2000 vient accoster. Elle te raconte ses histoires, elle t’envoûte.
C’est une enfant qui te tient la main pour visiter ses nuits – en vérité, c’est l’esprit de la forêt sous l’apparence d’une enfant.
Elle est aujourd’hui accompagnée de deux autres esprits, ce qui fait de son concert un envoûtement irrésistible pour nous-autres mortels.

Elle a commencé par hurler ; ce n’est pas terminé. Elle tourne au bonheur comme une fleur au soleil.

 

The Great Delusion

La musique de The Great Delusion, formé à Lyon en 2017, évolue librement entre des esthétiques allant du Stoner au Post Rock, du Noise au Métal.
Porté par un chant féminin et ses chœurs, le rock délivré est puissant et mélodieux, comme l’atteste le 1er EP du groupe sorti début 2019 : « The Golden Wire Sessions ».

► The Navajos

« Dans la fureur et la poussière, apparaissent 4 silhouettes vêtues de noir… Soyez prévenus, les Navajos sont là pour en découdre. Ces chamans issus de la scène lyonnaise vous transporteront jusqu’aux steppes arides des Etats-Unis grâce à un rock tribal et viscéral. Des riffs affûtés comme des tomahawks et le roulement lourd des tambours de guerre couvrent le son retentissant des tirs. Dans cette chevauchée musicale à travers l’Arizona, chaque morceau gronde tel un orage, chaque mot sonne comme un appel ou une menace, à vous de choisir votre camp. Mais souvenez vous, dans le désert, le monde se divise en deux catégories…
Au-delà de l’EP, c’est un voyage. Chaque morceau t’emmène vers de lointaines contrées, à la fois belles mais sauvages, attirantes mais impressionnantes. Tomahawk respire d’une sincérité certaine, avec un style marqué, dont chaque morceau pourrait figurer dans un film. Bref, si tu pars à l’aventure, prends une rasade de Navajos ! »

 

Ouverture des portes à 19h30 – Concert à 20h
Rejoindre l’événement Facebook

1 artiste