Le Jack Jack > Présentation

INTERVIEW : Thomas, fabricant des pedalboards layvent

Depuis combien de temps exerces-tu ce métier ?

Ça va faire deux ans et un an où ça marche plutôt bien. Au début j’étais en alternance et j’étudiais à l’école ITEMM (Institut technologique européen des métiers de la musique) avec Custom 77. Je faisais des guitares avec eux et ça fait un an que je me suis lancé sur les pedalboards en auto entrepreneur.

D’où t’es venu l’envie de faire des pedalboards ?

Au début c’était pas spécialement mon envie (rire)
J’étais en fin de formation, et j’ai commencé à en faire pour des potes qui jouaient de la guitare, puis JB de Custom 77 m’a dit de me lancer en auto entrepreneur, alors j’ai foncé.
Je voulais qu’on ait une autre image du pedalboard. J’ai voulu faire quelque chose de plus esthétique en utilisant des matériaux qui n’ont jamais été utilisé pour des peadalboard comme du tollex, du contre plaqué, du cuir et du tissu.

Comment le partenariat entre Custom 77 et layvent pedalboard s’est t-il fait ?

C’est pas vraiment un partenariat. Comme je te l’ai dit, j’étais en alternance avec eux pendant ma formation, quand ma formation s’est fini, il m’ont proposé de rester avec eux et de partager le local (division des frais). C’était une chance pour moi étant donné la réputation de la marque Custom 77. J’ai pu exposer mes produits dans leur vitrine et avoir mon propre atelier, et puis il y a une très bonne entente entre nous, ce qui rend les choses beaucoup plus agréable. (rire)

Où étiez vous implanté et où-êtes vous maintenant ?

Quand j’ai débuté les pedalboard je faisais tout partir de chez moi, depuis ma chambre, d’ailleurs on m’appelait en me demandant s’ils pouvaient passer à l’atelier croyant que c’était une grosse entreprise (rire)
Nous étions vers les Terreaux dans la rue de la platire et maintenant depuis un an nous avons changé de local et nous sommes dans le vieux Lyon 24 rue Saint George.

As-tu d’autres projets en tête pour ta marque ? Si oui lesquels ?

Je vais m’associer à une entreprise Allemande pour fabriquer des flight cases pour pouvoir mieux protéger mes produits. J’aimerais trouver des points de ventes et distributeurs un peu partout en France et en Europe, comme Thomman ou encore backshop.
Mes produits commencent à marcher en Europe et un peu aux États Unis.
Les entreprises de pedalboards aux États Unis sont très réputées, c’est de la que m’est venu aussi l’envie d’en faire,  j’espère pouvoir en exporter un maximum.

Vous l’aurez compris Thomas a une longue et belle route devant lui qui devrait lui offrir encore de belles opportunités…
Vous pourrez essayer les produits de Thomas dans les box d’ici peu. Il a eu la gentillesse de nous fournir des pedalboard dans chaque box de répétition.  Je compte sur vous pour en prendre soin les zicos !